Changer
par le
don

accueil

Dominique Gaillard

En cette période où nous voyons bien qu’une partie significative de nos concitoyens a de la peine à maintenir son niveau de vie et où l’Etat, toujours sous forte contraintes budgétaires, ne peut pas répondre pleinement aux besoins exprimés mais non ou partiellement financés, il est sain, naturel et moral que les personnes qui bénéficient de moyens financiers excédentaires décident d’en allouer une partie pour contribuer au bien commun. C’est un principe auquel je me suis astreint depuis déjà quelques années. Et c’est un engagement que je suis tout à fait prêt à prendre pour les années futures.

Sans rentrer dans le détail, voici quelques fondations ou associations dont les objectifs et les réalisations m’ont parues porteuses de sens et très efficaces dans l’atteinte de leurs objectifs et auxquelles j’ai donc décidé de contribuer à leur financement :

– Human Rights Watch ;
– ALIMA – L’Alliance pour l’Action Médicale Internationale ;
– La Fondation Latran pour la Recherche sur des moyens de vaincre la Sclérose Latérale Amyotrophique (ou Maladie de Charcot) ;
– La Fondation de la Mer ;
– La Fondation de l’Ecole Polytechnique.

Encore merci pour avoir pris l’initiative de cette démarche à laquelle j’ai plaisir à souscrire.